Les bouchons de vin en capsules métalliques !

Employée depuis plusieurs décennies en Suisse ou dans les vins du nouveau monde tels que l’Australie, le Chili, la Nouvelle-Zélande etc… La capsule à vis séduit de plus en plus, et ce, aussi bien pour les vins d’entrée de gamme que pour les Grands Crus. Certains spécialistes pensent même que les bouchons à vis pour le vin vont s’imposer et devenir incontournable dans les années à venir.

Il faut savoir que les avantages de la capsule à vis sont nombreux ; en effet cette dernière permet :

  • L’absence de goût de bouchon et ou de déviances organoleptiques. (Pas de TCA, donc pas de vin bouchonné).
  • Une qualité constante d’une bouteille à l’autre.
  • Un bouchage hermétique sans bouteilles ‘couleuses’
  • Un échange gazeux modulé en fonction des désirs, une meilleure protection des arômes par une diminution des échanges gazeux. (Les fabricants proposent aujourd’hui deux joints qui permettent de moduler la perméabilité à l’oxygène).

De plus, l’utilisation du bouchon en métal à vis est facile, pas de problème d’ouverture, pas besoin de tire-bouchon.

La capsule à vis paraît plus adaptée au bouchage des vins fruités d’entrée ou de milieu de gamme aux arômes sensibles à l’oxydation ; la pratique prouve le contraire puisque quelques Crus Bordelais se sont déjà tournés vers cette pratique. Ce sont même des vins rouges de garde qui sont présentés sous capsule, car elle offre un vieillissement plus harmonieux et conserve davantage la fraîcheur et le fruité qu’un bouchon de liège.

Près de 100% des vins de Sauvignon de Nouvelle-Zélande (vins reconnus mondialement pour leurs qualités aromatiques) sont capsulés. Même le très réputé domaine de Bordeaux, Château Margaux, a commencé à expérimenter ce procédé sur son second vin ‘ Pavillon Rouge’.

Le seul inconvénient de ce mode de ‘bouchage’ est ‘psychologique’ et émotionnel. La capsule métallique est en France souvent assimilée à des vins de piètre qualité, et l’ouverture y apparaît comme moins symbolique qu’avec un bouchon de liège.

Quoi qu’il en soit, ce type de bouchon sera de plus en plus courant (Aujourd’hui pour 18 milliards de bouteilles dans le monde, 4 milliards ont des capsules) et les mentalités devraient évoluer durant les années à venir. De même les vignerons adoptent de plus en plus ce type d’ouverture pour bouteilles car moins onéreuse et permettant une conservation bonne et homogène des bouteilles de vin.