Les différents formats de bouteilles !

Nom et contenance des bouteilles en œnologie

A chaque contenance son origine, la contenance des bouteilles et le nom employé pour les désigner varient en fonction du terroir et de l’appellation des vins.

Les principaux formats :

* Piccolo : Le mot provient de l’italien et signifie « petit ». La Piccolo est le format le plus petit. Il convient à 0,2L de vin. Parfait pour un verre de vin en solo pour le dîner !

* Chopine : C’était autrefois une mesure de contenance. Elle contient 25cl. Comme c’est actuellement un produit rare, elle est très recherchée par les clients. La Chopine convient pour des repas en amoureux ou avec un ami. On peut servir deux petits verres de vin

* Fillette : C’est une appellation bordelaise et bourguignonne qui désigne la demi-bouteille. La Fillette quant à elle, permet de remplir deux bons verres de vin avec ses 0,375L.

* Bouteille : Et non, la bouteille n’est pas un nom qu’il faut utiliser pour n’importe quel format comme on a tendance à le faire ! La bouteille correspond à 0,75L de vin. C’est le format le plus courant et cela est historique. Comme les principaux consommateurs de vin étaient les Anglais, ils arrivaient avec leur mesure, qui était le « gallon impérial », soit 4, 54 609 litres. Pour que le calcul soit plus simple, ils transportaient le vin dans des barriques de 225 litres, soit 50 gallons, ce qui équivaut à 300 bouteilles de 75 centilitres. Or 300 est un chiffre plus aisé pour faire des calculs que 225. Ainsi un gallon valait 6 bouteilles. C’est d’ailleurs pourquoi, aujourd’hui encore, les caisses de vin sont la plupart du temps vendues par 6. Le culot creux assure la stabilité de la bouteille afin qu’elle n’oscille pas quand elle est debout pendant le trajet.

* Litre : Le litre, comme son nom l’indique, correspond à 1L de vin. Ce format est parfait pour un dîner entre amis ou en amoureux pour profiter du bon goût, sans trop en abuser !

* Magnum : Le magnum est un format connu de tous pour le vin comme pour le champagne. Il correspond à 1,5L de boisson, parfait pour les grandes occasions ! Il équivaut à 2 bouteilles. Il tient son nom du latin « Magnum » qui signifie « grand ». Comme le flacon est plus grand, le vin se conserve mieux que dans une bouteille classique. En réalité, cela est dû à la faible quantité d’air présent dans la bouteille proportionnellement à la quantité de liquide. Le vin s’oxygènerait moins vite et resterait jeune plus longtemps.

* Jéroboam : Il contient 4 bouteilles de 75cl. Il est également appelé double-magnum dans le Bordelais. Le Jéroboam contient 3L de vin. Vous pourrez donc inviter un peu plus de monde à dîner ! Il tire son nom d’un roi d’Israël, qui, après la mort de Salomon, se fit proclamer roi par les dix tribus du Nord qui s’étaient soulevées contre Roboam.

* Réhoboam : Le Réhoboam permet de contenir 4,5L de vin, soit l’équivalent de 6 bouteilles. Son nom vient du fils du roi Salomon, dont le gouvernement tyrannique lui attira les foudres de dix des douze tribus d’Israël qui lui préférèrent Jéroboam.

* Mathusalem : Format de bouteille généreux avec ses 6 litres de vin. Il contient 8 bouteilles de 75 cl. Il peut être appelé Impériale dans la région de Bordeaux. Selon la Genèse, ce fils d’Enoch aurait vécu 969 ans et aurait péri lors du Déluge. C’est pourquoi dans le langage courant, ce nom est synonyme de longévité.

* Salmanazar : Le Salmanazar contient 9L. C’est le nom de cinq rois assyriens, qui furent de grands conquérants. Ce format est assez rare, sauf pour des très grandes occasions comme les mariages. Souvent elles seront décorées et jamais bues, on les garde juste en souvenir.

* Balthazar : Pour le Balthazar, ce format de bouteille de vin tout droit sortie de l’enfer vous assurera des soirées plus qu’endiablées ! Contient 12L, soit 16 bouteilles de 75 cl. Balthazar est l’un des trois rois mages. Un deuxième Balthazar biblique existe et pourrait avoir donné son nom au flacon. Il s’agit du dernier roi de Babylone.

Nabuchodonosor : Ce nom imprononçable correspond à 15L de vin, soit 20 bouteilles de 75 cl. Nabuchodonosor était lui aussi un roi de Babylone. Il fut le plus grand roi de Babylone et gouverna entre 605 et 562 av. J.-C.. Après avoir battu les Égyptiens, il conquit Jérusalem plusieurs fois.

* Melchior : Le Melchior est une bouteille de vin de Bordeaux pouvant contenir l’équivalent de 24 bouteilles de 75 cl, soit 18 litres. Il est possible de remplir environ 144 verres ! Pour les vins de Bourgogne et de Champagne, une bouteille de cette contenance est appelée Salomon. Melchior est le nom d’un des trois Rois Mages, Salomon est le nom d’un roi d’Israël.

Les autres formats plus originaux :

*Souverain : Une taille de bouteille de Champagne encore plus spectaculaire (26,25L), créée en 1988 par Taittinger, utilisée pour la 1ère fois lors de l’inauguration du « Sovereign of the Seas », permet de remplir 210 coupes. Le Primat contient 27 L et équivaut à 216 coupes.

* Melchisedec : Etait un titre qui permettait à des archevêques l’accès à certains privilèges. Cette bouteille de Champagne de 30L porte le nom d’un personnage emblématique de l’histoire sainte, elle existe depuis 2002, elle mesure 1,10 m, on peut servir 240 flûtes.

*Clavelin : C’est la bouteille qui contient le vin jaune (vin du Jura). Il fait 62cl, pour une question pratique. Le vin jaune est vinifié de telle manière qu’après les 6 mois et une semaine passés en barrique, sur les 1L de moût il reste 62cl de vin. Le reste, souvent appelé « la part des anges », s’est évaporé pendant le processus de vinification.

*Désirée : C’est un format de bouteille récente, d’une contenance de 5 dl, introduit sous ce nom en Suisse pour le vin de qualité bouteille et pour mieux répondre aux souhaits du consommateur, entre la demi-bouteille et la bouteille.

*Pot lyonnais : Contenance de 46 cl, comme son nom l’indique est utilisé en région lyonnaise pour les vins du Beaujolais.

*Marie-Jeanne : Uniquement pour le vin de Bordeaux. Elle contient 3 bouteilles. Elle demeure un mystère. On suppose que l’appellation fait référence à une femme appelée Marie-Jeanne, mais aucune trace écrite la concernant n’a été trouvée à ce jour. Elle est l’unique taille de bouteille qui n’ait pas encore dévoilé tous ses secrets.

 

 NB : Si de nombreux noms sont tirés de la Bible, c’est pour une raison très simple : ceux qui ont contribué à développer la vigne et le vin sont les moines, dans leur cloître, prieuré ou clos. C‘est d’ailleurs pour cela que certains domaines contiennent ces mots dans leurs noms. Cela indique tout simplement que les vignobles appartenaient aux religieux.